lundi, 16 of janvier of 2017

Logement : quelques chiffres éloquents

3,5 millions de Français sont mal logés : ils sont SDF, vivent en habitat indigne ou atypiquecampings, caves, etc…, ou encore sont logés chez des tiers.

.

6,5 millions de personnes sont en « position de fragilité face au logement, et pourraient basculer en cas d’accident de la vie » (licenciement, séparation…). Parmi elles, 1,8 millions de ménages ont des difficultés pour payer leur loyer. (Fin 2006, 0,5 millions avaient des impayés de loyer depuis deux mois. Ce chiffre est deux fois plus important qu’en 2002.)

.

Le budget logement est passé de 7900 Euros en 2002 à 9700 Euros en 2007 (+23%). La part des dépenses incompressibles liées au logement (loyer, factures, charges…) représente désormais environ la moitié du budget de 30 % des Français contre le quart en 1979 : leur effort a donc doublé, alors qu’il n’a augmenté que de 7% pour les 10% les plus riches.

.

Il manque actuellement 900 000 logements.
On
compte 1,8 à 2,5 millions de logements vacants. « La loi sur les réquisitions n’est jamais appliquée. »

.

D’après le dernier rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre :
www.fondation-abbe-pierre.fr/publications.php?filtre=publication_rml

.

publié dans le n°3 d’avril 2010, mis en ligne le 25/11/2011

Quelques chiffres éloquents1

3,5 millions de Français sont mal logés : ils sont SDF, vivent en habitat indigne ou atypiquecampings, caves, etc…, ou encore sont logés chez des tiers.

6,5 millions de personnes sont en « position de fragilité face au logement, et pourraient basculer en cas d’accident de la vie » (licenciement, séparation…). Parmi elles, 1,8 millions de ménages ont des difficultés pour payer leur loyer. (Fin 2006, 0,5 millions avaient des impayés de loyer depuis deux mois. Ce chiffre est deux fois plus important qu’en 2002.)

Le budget logement est passé de 7900 Euros en 2002 à 9700 Euros en 2007 (+23%). La part des dépenses incompressibles liées au logement (loyer, factures, charges…) représente désormais environ la moitié du budget de 30 % des Français contre le quart en 1979 : leur effort a donc doublé, alors qu’il n’a augmenté que de 7% pour les 10% les plus riches.

Il manque actuellement 900 000 logements.

On compte 1,8 à 2,5 millions de logements vacants. « La loi sur les réquisitions n’est jamais appliquée. »

1D’après le dernier rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre www.fondation-abbe-pierre.fr/publications.php?filtre=publication_rml


Leave a comment