mercredi, 29 of juin of 2022

Category » Travail

Pensée globale pour demain, actions locales d’aujourd’hui

De plus en plus de voix appellent à revisiter l’imaginaire jusqu’aux frontières de l’utopie pour concevoir une autre économie, dans une sobriété heureuse. Pour que le fameux « Un autre monde est possible » ne soit pas un simple slogan et que d’autres choix puissent réellement être faits, que doit comporter un projet politico-économique pour être réaliste en 2010 ? Quels sont les problèmes racines à résoudre ? Quelles solutions proposer ? Quelles étapes locales proposer aujourd’hui ?

Read more »


Mad in USA : Les ravages du modèle américain

Le livre de Michel Desmurget date quelque peu, a été publié dans la Grande Relève, mais est toujours tellement d’actualité que nous souhaitons vous le faire partager.

Max Milo. 275 pages 19.90 €

En Amérique, le libéralisme est source de prospérité pour le plus grand nombre ? Read more »


La cigale et la fourmi

La cigale et la fourmi étaient des copines d’enfance, même si elles n’étaient pas du même quartier.

La cigale habitait là-haut, que seuls les 4×4 atteignaient.

La fourmi était du bas, là où on voyait passer les 4×4.

Elles fréquentaient la même école, jusqu’au jour où disparut Read more »


Sagesse des contes : Le pêcheur mexicain

Pour celles et ceux qui ne l’ont pas encore lu :

Le travail et le but de la vie

Au bord de l’eau, dans un petit village mexicain, un bateau rentre au port. Un homme des USA qui est là, complimente le pêcheur mexicain sur la qualité de ses prises et lui demande combien de temps il lui a fallu pour les capturer. Read more »


J’accepte…

Marcus nous envoie un document pps que j’ai réduit en pdf parce que quelque peu volumineux, notamment en raison d’une musique par trop dramatique et pas vraiment nécessaire.
Il émane d’une association « Terre sacrée« , mais dont l’intitulé n’implique apparemment aucune affiliation religieuse (le terme « sacré » serait inspiré du rapport à la terre des Indiens d’Amérique, précise leur site).
La forme ironique en est intéressante et illustre bien à quel point aujourd’hui justice sociale, pacifisme et sauvegarde de l’environnement sont intimement liées. A quel point aussi c’est tout un système économique qui est à changer de fond en comble.

Dany

.

publié le 13/11/2009


Capitalisme et pulsion de mort

Au-delà du leurre…

Sigmund Freud (1856-1939) et John Maynard Keynes (1883-1946) se rencontrent à titre posthume dans le dernier essai de  Bernard Maris, co-écrit avec Gilles Dostaler – et à l’occasion d’un rendez-vous de l’économiste avec le public à la librairie Kléber de Strasbourg.

« Comment remettre le diable dans la boîte ? » interroge Bernard Maris (« Oncle Paul » pour les lecteurs de la page économique de Charlie-Hebdo). Pour comprendre le démon qui entraine le monde vers son effondrement, l’économiste convoque deux des plus grands penseurs de « l’âge des extrêmes » qui ont marqué les sciences sociales : Freud et Keynes. Le premier cernait « la pulsion de mort » et le second « le désir morbide de liquidité »…

Read more »


L’alternative au capitalisme

Dans le contexte de crise, la nécessité de trouver des solutions fait émerger nombre d’alternatives. Jusqu’où doivent-elles aller pour améliorer durablement notre quotidien ? Une alternative ou une transition (pour passer du système en place à un autre mode de fonctionnement) ne réussira que si elle se démarque suffisamment du système en place, sinon celui-ci l’absorbera et la galvaudera.

Exemples d’alternatives récupérées et galvaudées Read more »


Embarquement pour une Terre équitable et pérenne

Ce que je vais vous raconter là n’est pas de l’économie distributive. Pourquoi ? Parce que la question aujourd’hui réside moins dans la vision d’une société future plus équitable et pérenne que dans son incarnation. L’être humain est par nature idéaliste. Rêver, forger en soi l’image idéale de ce que l’on désire est une chose, le réaliser en est une autre. Nous nous trouvons justement à cette période charnière, à ma connaissance unique et décisive dans toute l’histoire de l’humanité, où nous portons collectivement en rêve un idéal mais que nous nous voyons incapables d’incarner. Oh, ce rêve, s’il ne porte pas pour beaucoup le nom d’économie distributive, encore très méconnue, s’ancre au moins dans la vision d’une Terre respectée où tous les êtres sans exception peuvent vivre dans la dignité et la suffisance. Malheureusement nous sommes pour le moment ficelés dans un système qui nous oblige à scier la branche sur laquelle nous sommes assis, car d’un côté l’économie repose sur une nécessité incontournable de croissance, quand l’écologie, si nous voulons un avenir, impose une décroissance. Nous voici sur la rive de notre actualité contradictoire en train d’imaginer comment sera la vie quand on parviendra à la rive de notre futur idéal… Reste donc à lancer un pont ou a construire des barques pour nous mener vers cette autre rive, faute de quoi le rêve n’a aucune chance de devenir réalité.

Je veux donc vous parler de ce pont, ou plutôt d’une de ces barques que représente la mise en œuvre d’une Read more »


Le Colibri sur France Inter

Ecouter Carnets de campagne du 23 octobre 2009

.

publié le 27/10/2009


Le 14 juillet de Mont Saint Martin…

…avec les 20 plus grosses fortunes du monde

Le 14 juillet 2009 à Mont Saint Martin (54), pour la célébration de la prise de la Bastille, le Maire Conseiller Général Serge De Carli a invité, au nom de la commune, les 20 plus grosses fortunes du monde détenant ensemble, une richesse supérieure au PIB cumulé des 20 pays les plus pauvres de la planète.


Une brochure reproduisant les 12 panneaux de l’exposition qui a été installée pour l’occasion, a largement été diffusée. Chacune et chacun a pu y voir, notamment, la demande faite aux 793 milliardaires en dollars, recensés par le magazine
“Forbes” en avril dernier, de donner à l’humanité leur fortune stérile, en conservant toutefois de quoi assurer leur avenir personnel et celui de leur descendance pour l’éternité.


Bien évidemment, comme Serge De Carli l’a déclaré dans son discours, en reprenant une proposition de Roger Winterhalter, « le clou doit continuer à être enfoncé ». C’est pourquoi, il a invité toutes les communes et mouvements alternatifs au capitalisme,  à prendre le relais dans un tour de France de sensibilisation, afin de mobiliser les citoyennes et citoyens sur ce sujet tabou de l’indécente richesse de quelques uns et les difficultés du plus grand nombre.


Tout en poursuivant la lutte politique en direction des pouvoirs il est urgent de mettre sur la table, la possible récupération immédiate d’une manne de 1229 milliards d’euros. La démarche initiée le 14 juillet dernier, est surtout une invitation à un élargissement de l’action et un appel à tous ceux qui le souhaite à y prendre toute leur place.

Alain Amicabile

.

publié le 23/10/2009

Le 14 juillet de Mont Saint Martin avec les 20 plus grosses fortunes du monde

Le 14 juillet 2009 à Mont Saint Martin (54), pour la célébration de la prise de la Bastille, le Maire Conseiller Général Serge De Carli a invité, au nom de la commune, les 20 plus grosses fortunes du monde détenant ensemble, une richesse supérieure au PIB cumulé des 20 pays les plus pauvres de la planète.


Une brochure reproduisant les 12 panneaux de l’exposition qui a été installée pour l’occasion, a largement été diffusée. Chacune et chacun a pu y voir, notamment, la demande faite aux 793 milliardaires en dollars, recensés par le magazine
“Forbes” en avril dernier, de donner à l’humanité leur fortune stérile, en conservant toutefois de quoi assurer leur avenir personnel et celui de leur descendance pour l’éternité.


Bien évidemment, comme Serge De Carli l’a déclaré dans son discours, en reprenant une proposition de Roger Winterhalter, « le clou doit continuer à être enfoncé ». C’est pourquoi, il a invité toutes les communes et mouvements alternatifs au capitalisme,  à prendre le relais dans un tour de France de sensibilisation, afin de mobiliser les citoyennes et citoyens sur ce sujet tabou de l’indécente richesse de quelques uns et les difficultés du plus grand nombre.


Tout en poursuivant la lutte politique en direction des pouvoirs il est urgent de mettre sur la table, la possible récupération immédiate d’une manne de 1229 milliards d’euros. La démarche initiée le 14 juillet dernier, est surtout une invitation à un élargissement de l’action et un appel à tous ceux qui le souhaite à y prendre toute leur place.

Alain Amicabile