lundi, 27 of mars of 2017

Zoom sur le partenariat

.

Partenariat suppose au préalable être à lécoute de lautre et développer des relations les uns ne sont pas un peu plus égaux que les autres, tout le monde est sur un pied dégalité.

.

Il sagit de partir du principe que dans une société, il y a dune part des citoyennes et des citoyens qui ont des besoins et des idées à exprimer, qui ont parfois envie de prendre des responsabilités, qui sont capables de jouer un rôle de contrôle, de contre-pouvoir. Ils nont pas toujours raison ; ils ne sont pas meilleurs, ni plus mauvais que les autres, mais il faut leur donner loccasion (et non les obliger) de sinvestir, de se prendre en charge. Certes ils font parfois preuve de passivité, dégoïsme individuel et collectif, mais ils existent. Ils sont partie composante de la société etnoublions pas que, bien souvent dégagés de tâches de gestion courante, ils font preuve de bon sens populaire.

.

Il y a dautres part les professionnels, les techniciens auxquels il faut donner loccasion de sexprimer (et ceci sans arrière-pensée de récupération ni de sanction), de faire des propositions, danalyser celles faites par dautres et de les mettre en pratique. Ils ont un rôle essentiel de technicien à jouer, rôle qui nest pas à confondre avec un rôle de technocrate (on sait tout, on nécoute pas et on impose ses vues au brave peuple considéré comme ignorant).

.

Il y a enfin des Élus, qu’on appelle parfois à tort des financeurs, car ils peuvent aussi et souvent même avoir des idées. Leur rôle essentiel est dorchestrer toute cette complexité, danimer (et non de diriger autoritairement), de prendre les décisions en connaissance de cause et doser aller parfois à contre-courant. Lessentiel, ce nest pas toujours de se faire réélire (je sens que je vais choquer) mais de rester fidèle à léthique quils se sont fixée, cest à cela quon mesure leur impact. En fait lÉlu est à la fois le porte-parole des aspirations les plus courantes mais aussi davant-garde, en osant parfois, avec dautres, projeter des idées nouvelles et en les mettant en pratique : lutopie réaliste, cest cela.

.

Roger Winterhalter

.

publié dans le n°4 de novembre 2010, mis en ligne le 08/12/2011


Leave a comment