jeudi, 21 of septembre of 2017

S’écouter et s’entendre avec ColorVote

.

Une consultation participative a été menée pour identifier les besoins et les responsabilités de chacun autour de la question de « lamélioration de la vie aux Chaufourniers »1, avec l’aide de l’outil ColorVote.

.

Quartier des Chaufourniers, la situation était jugée explosive… Il fallait lapport dune méthode rigoureuse, éprouvée. Nous nous sommes appuyés sur lassociation Culture et Liberté, issue du mouvement déducation populaire, qui travaille sur lanimation de démarches participatives et la création de coopération. Dans cette collaboration, nous avons utilisé en particulier comme outils « ColorVote » (ex Abaque de Régnier), par transfert de compétences. Il s’agit d’un facilitateur dexpression de ce que pensent les gens sur un sujet donné, pour mettre en évidence leurs désaccords, leurs préjugés, et les dépasser. Cela permet de vraiment écouter, entendre, comprendre en profondeur la façon dont les gens vivent une situation. Et du coup de débloquer, par cette compréhension, des moyens dactions que lon naurait pas trouvés autrement.

.

Concrètement, cest très simple. On pose la même question à tout le monde, la plus ouverte, en loccurrence « que pensez-vous des immeubles des Chaufourniers ? » et on réunit les acteurs du projet en collèges séparés (locataires, métiers du bailleur, acteurs locaux), sur un même questionnement et un même déroulement. Au cours de ces réunions, tout le monde est mis à égalité, et la parole, accompagnée méthodiquement, se libère au fur et à mesure, une parole libre étant une parole sécurisée. Et finalement, on les a nommés, les désordres ; on en a eu, des séances dexutoire, et on en a appris, des choses ! Les six mois de consultation ont permis daller plus loin collectivement, de construire une intelligence collective.

.

Trois années et quelques phases plus tard, les habitants se connaissent, se parlent, sinvestissent dans les immeubles, le jardin partagé ni aucune des fresques réalisées nont jamais été dégradés… Nous avons réussi à faire adhérer les habitants à un dispositif aussi complexe quun « projet de territoire », avec la chaîne des responsabilités qui vont jusquà la Direction générale, la mairie de Paris ou les financements de la Région. Dailleurs, quand il a été question de choisir une équipe pour mener latelier urbain, les habitants ont exprimé les mêmes attentes et les mêmes choix que le gardien, le gérant et le pilote, et ça, ça parle !

.

François Guillotte2
.

www.colorvote.com 04 42 24 52 16

Article de François Guillotte sur le « Projet de territoire avec ColorVote aux Chaufourniers »

.

1 Dans le cadre d’une démarche « projet de territoire » entamée en 2006 sur le site Danube-Solidarité (3000 logements, Paris XIXè) par la Direction Territoriale Nord-Est de Paris Habitat OPH.

2 Architecte, membre du réseau des utilisateurs de ColorVote

.

publié dans le n°4 de novembre 2010, mis en ligne le 08/12/2011


Leave a comment