samedi, 25 of mars of 2017

Maisons ouvertes au Canada

.

Faut-il avoir peur de l’autre et se cloîtrer chez soi ? Ici, on est bien dans la propriété privée, mais avec une belle ouverture. Qui prouve que l’homme est capable de respect et de bon sens.

.

Dès qu’ils apprennent que je suis Canadienne, les gens me posent la question que Michael Moore s’est également posée dans  »Bowling for Columbine » : les Canadiens laissent-ils vraiment la porte de leur maison toujours ouverte ?

.

C’était vraiment le cas si l’on remonte quelques dizaines d’années en arrière. Mais aujourd’hui, la plupart des gens conservent leur porte ouverte lorsqu’ils sont à la maison et la verrouillent lorsqu’ils s’en vont.

.

Cela est d’autant plus fréquent que l’on se rapproche des grands centres urbains. La raison principale étant que, en cas de vol, les assureurs rechignent à indemniser lorsqu’il n’y a aucune trace d’effraction.

.

En région rurale, le vol est une moins grande préoccupation. Souvent les gens n’hésitent pas à laisser leurs effets tout le monde peut avoir accès, en sachant très bien que les objets qui « disparaissent » sont toujours vites retrouvés.

.

Roseline Crowley

.

publié dans le n°3 d’avril 2010, mis en ligne le 25/11/2011


Leave a comment