jeudi, 21 of septembre of 2017

Le courrier des lecteurs, Colibri S&D n°2

Bon courage

Voici ma petite contribution à une entreprise dont j’espère qu’elle connaîtra le succès qu’elle mérite.

Bravo ! Bon courage et au plaisir de se rencontrer

Florence (39)

.

Nouvel esprit solidaire

Je suis intéressé par tout ce qui touche la solidarité et la société. Je pense qu’un journal comme ça peut impulser un nouvel esprit solidaire.

Bon travail et bonne association… Amicalement

Gérard (54)

.

Journal par courriel

Je dispose du net, je suis tout à fait disposée à payer l’abonnement et à juste recevoir le journal par courriel. Je n’ai pas besoin de la forme papier qui occasionne des frais et des dépenses d’énergie.

Bien à vous, heureuse de participer à votre lancement,

Esther (42)

> Le Colibri S&D : Plusieurs personnes nous ont formulé cette proposition. L’intérêt écologique est indéniable. L’inconvénient est que vous aurez moins facile à le montrer à vos amis et à contribuer au développement du journal. Par ailleurs, tout le monde ne dispose pas d’internet et beaucoup de personnes n’aiment pas lire plusieurs pages sur un écran. En tenant compte de tous ces avis, nous avons opté pour deux types d’abonnements : un abonnement « papier » par courrier postal et un abonnement « courriel » par internet. Et toujours des tarifs solidaires ! Ceux qui se sont abonnés en 2009 pour 2010 et qui voudraient comme vous le recevoir uniquement par internet peuvent nous le faire savoir par courriel.

.

Endettement, SEL

Comme prévu suite à notre rencontre à Relanges [88], voilà mon abonnement. Je partage votre opinion d’enlever aux banques la création monétaire. C’est depuis cette période, sous Giscard en France, que l’endettement a débuté pour les ménages, les collectivités, l’État.

Je rêve depuis longtemps de créer un SEL, pour créer lien et permettre aux personnes sans ressources financières de se cultiver ou se former… D’ailleurs M6 a diffusé un documentaire sur le sujet [ndlr en avril].

Au plaisir de vous lire bientôt sur le Net.

Philippe (88)

.

Oeuvre utile

J’ai beaucoup apprécié le contenu, la présentation, le style, les dessins (++++) .

Vous avez tout mon soutien et ma reconnaissance pour cette oeuvre utile.

Françoise (74)

.

Lettre d’un abonné adressée au PS

Dans cette même semaine, j’ai reçu la lettre de 3 pages que nous a adressée Martine Aubry, et aussi le 1er numéro de la revue « Colibri Solidaire et Distributif » éditée à Mulhouse, et héritière, je pense, de l’ÉCONOMIE DISTRIBUTIVE de Jacques DUBOIN, que j’ai suivie de très près, il y a une bonne trentaine d’années, et dont la devise était déjà « Utopie d’Aujourd’hui, Réalité de Demain ».

Je me pose maintenant la question de savoir si cette coïncidence ne vas pas nécessairement entraîner pour moi une nouvelle prise de conscience, quant au fait que les « anciens moyens politiques de la Gauche » ne parviendront plus à assurer l’avenir des jeunes générations, actuelles et futures.

J’avais 12 ans en 1936, mes parents étaient ouvriers chez BOUSSAC, et j’ai vécu la grande grève de 36 comme une fête annonciatrice (!), et puis, j’ai assisté, déçu, à tous les aléas que chacun a pu connaître dans les 70 ans qui ont suivi.

Je veux bien reconnaître que la Gauche a quand même fait « émerger », de temps à autre, ici ou là, des valeurs et des droits, mais sans parvenir à les imposer durablement comme règles de gouvernement universel.

Je veux bien aussi que l’on reparle d’une « Maison commune de toute la Gauche », mais, à revivre tous les accidents et incidents que j’ai pu voir « à gauche », je suis très sceptique… d’autant qu’on va certainement « solliciter » les mêmes qui ont créé la cacophonie actuelle, et ne sauront pas faire autre chose.

Sincèrement, je pense qu’un avenir mondial, serein, équitable, etc… devra un jour ou l’autre rejeter le système économico-politique actuel, et, pourquoi pas ?, évoluer à partir des thèses de cette ÉCONOMIE DISTRIBUTIVE.

Reste à espérer pour cela que l’inertie et l’incompréhension des masses bénéficiaires concernées disparaissent assez vite, et que les puissances oligarchiques existantes ne trouvent pas la parade : il y a donc beaucoup de travail en perspective, mais plus de temps à perdre.

Mais, néanmoins, j’ai toujours beaucoup de sympathie à partager « à Gauche ».

Bien amicalement à toutes et à tous.

Georges (88)

> Le Colibri S&D : Cette lettre est rédigée par un adhérent du PS. Des adhérents de l’UMP, du Modem, des Verts, du PC… ne pourraient-ils pas en dire autant ? L’Économie Distributive permettra, espérons le, de sortir des sentiers battus.

.

publié dans le n°2 de janvier 2010, mis en ligne le 24/11/2011


Leave a comment