samedi, 21 of janvier of 2017

Idées et actions d’ATD Quart Monde en matière de formation

En complément de son article publié dans le Colibri S&D n°7, l’équipe d’ATD Quart Monde Alsace nous transmet ces informations :

  1. Le 17 octobre 2011 : Journée Mondiale du Refus de la Misère, sur le thème de l’École

  2. Notre ambition pour l’École

  3. TAE : TRAVAILLER APPRENDRE ENSEMBLE

.

(1)

Le 17 octobre 2011

Journée Mondiale du Refus de la Misère,

ATD Quart Monde centrera ses manifestations sur le thème de l’École :

.

« Quelle école pour quelle société ? »

S’il y a une chose qui réunit les parents qu’ils soient riches ou pauvres, c’est bien le désir de la réussite de leurs enfants. Pour les parents qui connaissent la grande pauvreté, l’espoir mis dans l’école est d’autant plus grand qu’ils y voient le seul moyen pour leurs enfants de ne pas vivre ce qu’ils subissent eux-mêmes. Or, l’école aujourd’hui est un amplificateur de différences.

Elle ne deviendra une chance pour tous que si on fait attention à chacun.

Pour construire une école qui permette à tous les enfants de grandir et d’apprendre ensemble, nous avons besoin des idées et des forces de chacun, en s’appuyant sur toutes les personnes motivées pour cela. C’est pourquoi le Mouvement ATD Quart Monde a sollicité tous les acteurs de l’école et plus largement de l’éducation pour porter avec lui cette question au sein de la société à l’occasion du 17 octobre. Des débats publics seront organisés dans plusieurs villes en France.

De nombreux partenaires de l’école, mais aussi des membres de collectifs divers liés à la Journée mondiale du refus de la misère souhaitent recueillir des récits écrits, audiovisuels ou des vidéos de situations vécues autour de faits ayant favorisé ou empêché le bien-être ou la réussite scolaire d’un enfant ou d’un jeune. Ces récits peuvent être l’œuvre d’enfants, de classes, de jeunes, d’enseignants, de parents, d’animateurs, de CPE, d’auxiliaires de vie scolaire… Ils seront rassemblés sur le site : www.parolespourlecole.org.

Chacun peut être partie prenante de cette Journée mondiale, en apportant un témoignage et ses propositions sur ce site.

De jeunes Européens membres d’ATD Quart Monde ont rédigé un appel qui, depuis 2010, interpelle la société et les politiques, voici notamment ce qu’ils disent sur l’école :

« Pour avoir notre place, nous avons besoin de structures, de lieux, de personnes qui nous font grandir. L’école doit être un de ces lieux. Nous ne pouvons plus accepter une école qui accentue les différences et brise certains d’entre nous. »

« L’école si on ne s’y adapte pas, on est exclu… Les jeunes qui font le b…, il faudrait les écouter, prendre le temps de les connaître, ne pas les mépriser. » « Si tu as des soucis dans ta vie, tu ne peux pas bien apprendre, tu n’es pas concentré pareil.»

« Nous voulons une école qui prenne en compte la réalité de nos vies, nous voulons une école qui nous ouvre sur le monde. Cette école, nous devons la penser ensemble.»

L’Université Populaire Quart Monde est un lieu où peut se construire cette pensée collective. C’est un lieu universitaire où naît une pensée, qui est le fruit d’une patiente élaboration et d’un long apprentissage pour énoncer clairement sa pensée écrite et orale.

Cette année toutes les Universités Populaires Quart Monde en France travailleront sur le thème de l’école. Cette réflexion sera, comme lors de toutes les Universités Populaires, basée sur l’expérience de ceux qui vivent la pauvreté. Elle sera menée avec des citoyens de tous milieux sociaux, car cette diversité sociale est constitutive de notre action depuis ses débuts, en 1983.

Pour les plus pauvres l’Université Populaire Quart Monde est aussi un lieu de citoyenneté où ils se forment au militantisme. Un lieu qui suscite des engagements pour qu’eux-mêmes aillent à la rencontre de plus pauvres qu’eux, pour mener ensemble ce combat contre la misère.

.

ATD – Quart Monde Alsace

=============================================

.

(2)

Notre ambition pour l’Ecole

.

Quelle École, pour quelle société ?

Enseignants, chercheurs, parents et enfants, dont les plus exclus de l’école, nous avons besoin de toutes les intelligences pour la réussite de tous.

.

Introduction

Face à l’échec scolaire persistant qui gâche l’avenir d’un grand nombre de jeunes et en particulier ceux des milieux les plus pauvres, il s’agit de rendre effectif le droit à l’éducation pour tous et avec tous. Cet objectif nécessite de réunir tous les acteurs de l’école, pour qu’ensemble ils formulent des propositions politiques pour la réussite de tous.

Le but visé est de constituer une plateforme citoyenne.

.

Objectif : une plate forme citoyenne

Nous voulons rassembler les acteurs de l’école dans une plate-forme citoyenne, autour d’objectifs précis et réalisables dans le contexte actuel. Ces objectifs doivent permettre de faire bouger l’école de manière significative et durable pour la faire évoluer vers l’école de tous. Il s’agit de s’appuyer sur les forces actuelles de l’école, sans chercher à la refonder totalement, pour être présent dans le débat politique dès 2012 et au-delà.

Les acteurs de l’école qui constitueront la plate-forme sont des syndicats d’enseignants, des fédérations de parents d’élèves, des mouvements pédagogiques, des mouvements d’éducation populaire.

.

Une étape vers la plateforme : Les Ateliers pour l’École

Les Ateliers pour l’École se tiendront les 11, 12 et 13 novembre à Lyon, en partenariat avec l’École Normale Supérieure, le Centre Alain Savary, la Ville de Lyon et la Mission Régionale d’information sur l’exclusion.

Ces Ateliers s’appuieront sur la parole et la pensée des parents, des enfants et des jeunes qui connaissent la grande pauvreté. Ils rassembleront les connaissances issues des actions du Mouvement ATD Quart Monde, des recherches universitaires et des travaux de nos partenaires.

Ce moment sera l’occasion de croiser ces savoirs avec ceux des acteurs de l’école et permettra à la plate-forme de définir ses objectifs.

.

Comité inter- institutionnel

Des syndicats d’enseignants, des fédérations de parents d’élèves, des mouvements pédagogiques, se sont regroupés dans un comité interinstitutionnel pour accompagner la marche du Mouvement ATD Quart Monde vers les Ateliers de l’École. Ce comité va suivre les travaux du Mouvement. Il sera tenu informé des connaissances qui émergent de ces travaux. Il apportera l’expérience et les réflexions de ses membres. Il aura pour tâche de construire la plate-forme à l’issue des Ateliers de novembre 2011.

.

Les Ateliers pour l’École

L’apport du Mouvement ATD Quart Monde aux Ateliers de novembre 2011 se nourrira des projets suivants :

» Projet pilote dans le quartier de Maurepas à Rennes.

» Croisement des savoirs sur le thème de la réussite à l’école.

» Recherche pédagogique « Savoir et coopération à l’école ».

» Universités Populaires Quart Monde consacrées au thème de l’école.

» Dynamique enfance et Dynamique jeunesse.

A cette organisation, se sont joint des partenaires : chercheurs, professionnels de l’éducation et acteurs institutionnels…

.

Projet pilote dans le quartier de Maurepas à Rennes

« En associant les parents à l’école, tous les enfants peuvent réussir » (voir feuille de route n°400, novembre 2010).

Ce projet qui se déroule sur cinq ans, a pour but de favoriser la réussite de tous les enfants, dont les enfants les plus en difficulté, en s’appuyant principalement sur le développement de relations de confiance entre les familles et l’école.

Il se passe à l’échelle d’un quartier, implique plusieurs écoles et les différents acteurs éducatifs du quartier. Il s’appuie sur une convention qui implique : l’Inspection académique, l’IUFM, l’Université, la FCPE, la Ville de Rennes, ATD Quart Monde.

.

Croisement des savoirs sur le thème de la réussite à l’école

Afin de bâtir une nouvelle connaissance sur ce qu’est la réussite à l’école et sur les conditions de cette réussite, trois groupes de travail se sont mis en place :

» Un groupe de parents connaissant la grande pauvreté ;

» Un groupe de parents solidaires ayant été confrontés à la question de la mixité sociale à l’école ;

» Un groupe de professionnels de l’école (enseignants, chercheurs).

Ces trois groupes travaillent sur les mêmes questions et se retrouvent régulièrement en séminaire pour croiser leurs savoirs et leurs réflexions.

.

Universités Populaires Quart Monde

L’Université Populaire Quart Monde est un lieu universitaire de pensée et de parole.

Tout un apprentissage est nécessaire pour bâtir sa pensée, trouver ses propres mots, avoir une expression compréhensible de tous. En ce sens, elle est un lieu unique où la réflexion basée sur l’expérience de ceux qui vivent la pauvreté est prise au sérieux.

C’est un lieu de dialogue, non pas de dialogue entre pauvres, mais de dialogue avec l’ensemble des citoyens. La présence effective et active de citoyens de tous milieux sociaux est constitutive de l’Université populaire depuis ses débuts. Enfin, c’est un lieu de formation au militantisme.

Les Universités Populaires Quart Monde de France travailleront toutes en 2011 sur le thème de l’école.

.

Recherche pédagogique « Savoirs et coopération à l’école »

Le projet « Savoirs et coopération à l’école » est né de la demande faite en février 2008 à l’Université de Tours par un groupe d’une vingtaine d’enseignants engagés avec le Mouvement ATD Quart Monde. Ces enseignants constataient qu’ils avaient profondément transformé leurs pratiques quotidiennes dans la classe en lien avec leur engagement. L’objectif du projet est d’analyser en quoi les expériences d’engagement avec le Mouvement ATD Quart Monde ont contribué à leur formation professionnelle d’enseignants.

La recherche s’appuie sur l’analyse de l’évolution des pratiques professionnelles de 11 enseignants, tous solidement engagés avec le mouvement ATD Quart Monde. Ils ont dans leur métier une ancienneté qui va de 3 années à plus de 35 années.

Les résultats de cette recherche sont en cours d’écriture et donneront lieu à un livre à paraître en octobre 2011.

.

Dynamique enfance et Dynamique jeunesse

A travers les actions du Mouvement ATD Quart Monde avec les enfants et les jeunes, leur expression sur l’école sera recueillie durant toute cette année. L’objectif est qu’ils puissent faire entendre leur voix, sous une forme qui leur sera propre, pendant le Colloque de novembre 2011.

.

Le 17 octobre, journée mondiale du refus de la misère

Dans ce combat pour l’école, la Journée mondiale du refus de la misère est une étape importante. Autour du 17 octobre 2011, ce sera l’occasion d’organiser des débats dans les écoles sur le thème : Quelle école pour quelle société? Tous les acteurs de l’école sont invités à se mobiliser. A cet effet, nous voulons recueillir des récits (écrits, audio, vidéo) de situations vécues qui racontent un fait ayant favorisé et/ou empêché le bien être et la réussite d’un enfant. Ils peuvent être des paroles d’enfants (idées pour l’école) et des récits de jeunes, de parents, d’enseignants, d’animateurs, de CPE, d’auxiliaires de vie

Contact : secretariat.ecole@atd-quartmonde.org

.

=============================================

.

(3)

TAE : TRAVAILLER APPRENDRE ENSEMBLE

Un projet pilote d’A T D Quart Monde

.

Depuis les années 60, dans les pays du Nord et du Sud, des actions diverses de formation et d’accès à des activités génératrices de ressources ou à l’emploi ont été créées par le Mouvement international ATD Quart Monde. Ces actions consistaient soit à créer de nouvelles activités génératrices de revenus (atelier pour l’entreprise 3M en France dans les années 60, ou dans les années 80 ateliers de promotion professionnelle en France, cour aux cent métiers au Burkina Faso, coopérative agricole et artisanat au Guatemala, …) soit à permettre l’intégration de jeunes et d’adultes dans des entreprises existantes (maisons des métiers à la fin des années 80, projet avec l’entreprise Tefal, …). Elles visent à permettre d’inscrire l’activité par un travail décent au cœur de la promotion de chaque personne et de sa famille afin de sortir de l’exclusion sociale. La dynamique « Travailler et Apprendre Ensemble » (TAE) est l’héritière de 50 années d’expérimentation et d’innovation et regroupe aujourd’hui un ensemble de projets pilotes. Ils ont pour but de repenser l’activité humaine à partir des personnes qui en sont trop souvent exclues, associées à d’autres qui ont fait le choix de les rejoindre pour vivre et travailler autrement.

Ces projets prennent un sens particulier au moment où des crises profondes interrogent les modèles économiques et invitent à oser de nouvelles perspectives pour une économie plus humaine, capable d’allier production de richesses et utilité sociale, sans laisser personne sur le bord de la route.

.

Voir le site international de TAE : www.ecosolidaire.org

.

publié le 28/09/2011


Leave a comment