lundi, 16 of janvier of 2017

Magasin pour Rien à Freiburg

Fermetures des magasins qui n'apportent rien, selon DédéSi ce genre d’initiatives est assez récent en France, l’Allemagne a déjà de l’expérience en matière de „Magasins pour Rien“ : ceux de Hamburg, Berlin, Brehmen… existaient déjà en 2003 (cf. réseau www.ak-loek.de ) lorsque Thomas Eikerling lança un „Umsonstladen“ à Freiburg :

Texte du lancement du Magasin pour Rien de Freiburg, en 2003

(traduction partielle par Rudi Eichenlaub, Émile De Weerd et Éric Goujot de l’original disponible à la page www.kts-freiburg.org/spip/spip.php?article178 )

Après une conférence sur les „Magasins pour Rien“ en avril 2003, un groupe très éclectique de 10 personnes s’est constitué pour en lancer un à Freiburg. Pourquoi un Magasin pour Rien ?

Normalement, tout le monde veut travailler pour gagner de l’argent, pour acheter et povoir vivre. Tout cela prend la pluspart de notre temps et de notre énergie : gagner de l’argent, dépenser l’argent, acheter des choses, jeter des choses.

Cela produit un tas de choses qui sont faites pour être jetées. Avec ce magasin, on essaya de faire autrement, de créer des espaces de liberté…

Nous avons trouvé un espace gratuit, dans le “KTS“, qui nous permet de promouvoir nos idees :

  • On peut donner et on peut prendre, rien n’est comptabilisé.

  • On prend uniquement pour soi-même, pas pour revendre.

  • Tout le monde peut venir, indépendamment de ses revenus ou sa fortune.

  • Le magasin est tenu par des bénévoles.

  • Les grosses choses ne peuvent pas entrer dans le magasin par manque de place, mais il est possible de laisser des annonces.

  • L’expérience des autres Magasins pour Rien montre qu’il y a très vite plus d’entrées que de sorties.

Dans l’avenir nous comptons, en plus du magasin pour rien, organiser un „cercle de gratuité“ et des ateliers self-service. Au lieu de vendre ou d’échanger des compétences (ou services), le cercle devrait permettre de donner et de prendre gratuitement, au gré des capacités et volonté. Le but est d’établir un réseau solidaire qui permet de recevoir autant que possible gratuitement et par ce moyen de réduire petit à petit la nécessité d’aller travailler.

Cooperation plutôt que travail salarié, organiser au lieu de financer.

Contact :
Par email : umsonstladen-freiburg(-at-)web.de
Réunion chaque dernier jeudi du mois, à 20 h

Ouverture :
Jeudi, de 17 à 20 h.

Le lieu très isolé (ancien bâtiment de la Bundesbahn, loin des quartiers passants) ne permet pas de toucher le grand public, mais la motivation de l’équipe et un peu de communication dans la presse locale ont tout de même permis la réussite du magasin les premières années dans les milieux alternatifs et défavorisés, avec 2 demi-journées d’ouverture par semaine.

Les objectifs des membres de l’équipe deviennent trop divergents en 2006, l’activité s’arrête un temps…

Article publié dans le Koraktor de mai 2006 en page 6

(traduction par Émile De Weerd de l’original disponible à la page
www.kts-freiburg.org/spip/IMG/pdf/Koraktor_05_2006.pdf )

Aux usagers du magasin pour rien

Nous, l’association des actifs du Magasin pour Rien voulons par là-même vous faire savoir, pourquoi le Magasin pour Rien est présentement fermé.

Après deux années d’ouverture, le Magasin pour Rien s’est élargi d’une manière qui n’a plus beaucoup à faire avec les objectifs originaux. En effet nous sommes devenus mécontents du fonctionnement du magasin, en ce qui concerne par exemple le comportement opportuniste de nombreux usagers, ou le fait, que beaucoup ont apporté des saletés du grenier et de la cave, ou encore que nous avons retrouvé des objets défectueux. Nos difficultés à donner une autre direction à cet élargissement ont dévoilé des tensions et conflits au sein du groupe. Nous pensons que les problèmes doivent être discutés de manière plus approfondie. En plus de la gestion du magasin il nous en manquait l’énergie. C’est pourquoi nous avons pris une pause dans la „pression quotidienne“ et dans un premier temps fermé le magasin.

Nous sommes en train de relire attentivement notre expérience de gestion, et de rediscuter nos objectifs, concepts et idées d’amélioration, d’établir une nouvelle et plus solide base commune. Pour cela nous avons besoin de temps. La réouverture n’a pas encore été prévue. Pour en être informé(e), surveillez nos annonces, par exemple sur le site KTS.

Et encore cette note très importante : ne nous apportez plus aucune affaire ; n‘en déposer pas non plus devant la porte du Magasin pour Rien !

pour être relancée par des autonomes du KTS, avec une auto-gestion sans responsable.

Aujourd’hui, les étales des 2 pièces contiennent beaucoup de vêtements, des chaussures, des livres, de la vaisselle, quelques jouets, éléments d’ordinateurs, pièces de vélo… Le magasin est accessible les jeudis après-midi, mais peut être ouvert n’importe quand en cas de nécessité.

Les arrivages étant souvent plus importants que les sorties, et comme les gens ne rangent pas souvent au fur-et-à-mesure, des règles d’organisation sont en train de s’imposer d’elles-mêmes, avec notamment un contrôle des arrivages.

Ce magasin semble bien connu des nécessiteux et des alternatifs, mais semble assez autarcique. Il reste peu facile d’accès au „grand public“ qui s’accommoderait mieux d’un lieu plus „clean“. La mixité sociale est-elle un but à rechercher dans ce genre d’alternative ?

Eric Goujot

Le Magasin pour Rien „Umsonstladen“ se trouve au 1er étage du KTS (Basler Straße 103 – 79100 Freiburg – www.kts-freiburg.org )

A noter également ce site très fréquenté : www.verschenkmarkt-freiburg.de . »verschenken » veut dire faire cadeau et « tauschen » échanger. Vendre n’existe pas sur le site, c’est même défendu.

.

publié le 05/03/2010
mise à jour du 31/03/2010 [ajout de la dernière note]


Leave a comment