dimanche, 28 of mai of 2017

Paniers bio solidaires aux Jardins d’Icare

.

Les Jardins d’Icare cultivent les originalités. Après avoir présenté leur façon de vivre la démocratie en entreprise dans le numéro 4, voici maintenant leur action pour une meilleure santé sociale.

.

Partage, entraide, préservation de lenvironnement et de la santé, comment vivre et faire vivre les valeurs véhiculées par ces mots ? Par des actesmais lesquels ? Ils restent à inventer et notre proposition va dans ce sens.

.

Les Jardins dIcare chantier dinsertion dont le support est le maraîchage biologique ont accepté de participer à une expérimentation menée par le Réseau Cocagne1, avec le soutien de deux ministères : travail, solidarité, fonction publique dune part, agriculture, alimentation, pêche dautre part, ainsi que de GrDF (Gaz réseau Distribution France).

.

Le principe est simple : permettre au bénéficiaire direct dacheter un panier de légumes à prix réduit au maximum au tiers de sa valeur sans mettre en danger léquilibre financier du maraîcher. Pour cela, le manque à gagner est financé par des aides publiques mais aussi par des dons, eux-mêmes encouragés par une fiscalité avantageuse.

.

Lexpérience a débuté en septembre 2010 avec 10 familles. Elle doit se poursuivresous réserve de financementsjusquen décembre 2012 avec 20 personnes ou familles. Adhérentes à lassociation et au réseau, elles achètent chaque semaine un panier de légumes biologiques, produits localement, à un tarif très accessible : 3pour un grand panier et 1,50pour un petit, au lieu de 11et 6. Pour couvrir la part manquante, les Jardins dIcare semploient à trouver des financements locaux ; pour lannée 2010, ils ont sollicité les 330 « adhérents-clients », une quinzaine a répondu par des dons, couvrant ainsi les besoins.

.

Pour une fois, les cordonniers ne sont pas les plus mal chaussés : les premiers bénéficiaires sont 10 salariés en parcours d’insertion aux Jardins d’Icare. Depuis janvier, 10 personnes ou familles supplémentaires, non salariées de la structure et habitant le secteur, bénéficient de ces paniers.

.

À loffre financière sajoutent des actions daccompagnement laissées à linitiative de chaque jardin expérimentateur. Elles visent à encourager les bénéficiaires des paniers solidaires à améliorer la qualité de leur alimentation, notamment en consommant des légumes.

.

En effet, comment permettre à chacun dintégrer des bases dun bon équilibre nutritionnel à ses habitudes alimentaires ? Comment faire apprécier le goût des légumes aux consommateurs qui ne connaissent guère que pâtes, riz, viandes à petit prix et plats préparés à bas coût ? Comment cuisiner un légume quon ne connaît pas ?

.

Dès la naissance d’Icare, nous avions mis en place une action originale pour les salariés en parcours d’insertion : chaque jour, 2 salariés, volontaires ou désignés, préparent le repas de midi pour le personnel présent. Ainsi, les légumes non vendus (trop petits, légèrement abîmés) sont utilisés. Les salariés peuvent prendre un repas sans viande pour le prix très modique de 5par mois, café compris. Cette action est très appréciée par la majorité dentre eux.

.

Depuis cette année, nous proposons des ateliers collectifs aux nouveaux bénéficiaires de paniers solidaires, extérieurs à la structure.

.

Espérons que cette Opération Paniers Solidaires rencontrera un grand succès et participera à une prise de conscience touchant à la fois la santé, la qualité de vie et lenvironnement.

.

Annie Gloriod

.

Jardins d’ICARE
3 rue des daims
68780 SENTHEIM
03 89 66 19 99

1 Le Réseau Cocagne fédère une centaine de Jardins de Cocagne

.

publié dans le n°5 de mars 2011, mis en ligne le 14/12/2011


Leave a comment