mercredi, 13 of décembre of 2017

Se loger en Économie Distributive : zoom sur la propriété d’usage

En Économie Distributive, les gens touchent un revenu d’existence calculé chaque mois en fonction des biens et services mis en vente, et l’argent est détruit chaque jour à chaque acte d’achat. On ne peut plus cumuler d’argent pour acheter un bien qui représente plusieurs mois de revenu. On ne peut donc plus acheter son logement, la propriété privée n’est donc plus possible.

La propriété collective – la majorité peut décider à tout moment de la vie des individus – n’est pas adaptée lorsque les gens aspirent à leur autonomie. Il faut une autre solution.

En Économie Distributive, on vit une propriété d’usage : chacun est maître chez lui, indélogeable. Lorsqu’il veut vivre ailleurs, il choisit un nouveau logement parmi ceux qui sont disponibles et abandonne tout droit de regard sur l’ancien logement (qui est alors disponible pour d’autres).

Peut-on « hériter » du logement d’un parent à sa mort ? Oui, à condition de quitter sa précédente habitation, puisqu’on ne peut habiter à deux endroits en même temps.

A noter que les retraités touchent également le revenu d’existence, il n’y a donc plus besoin de financer sa retraite par l’immobilier.

Eric Goujot

.

publié le 14/04/2010


Leave a comment


Comments RSS TrackBack 8 comments