jeudi, 20 of juillet of 2017

Intégration et insertion grâce au JID

Lorsqu’on est en galère et qu’on ne sait pas où s’adresser pour obtenir de l’aide… L’association mulhousienne JID (Justice Immigration Droits) favorise l’intégration et l’insertion sociale et professionnelle de personnes en situation précaires.

Des bénévoles très motivés on mis en place la structure en 1998, avec le concours notamment de l’ACSÉ1. Aujourd’hui partenaire de la DDASS, la CAF, la Fondation de France, l’ACSÉ, le FONJEP2…, l’association compte actuellement deux salariés et une quinzaine de bénévoles actifs et occupe une partie des bureaux de la Maison de la Citoyenneté Mondiale (20 rue Paul Schutzenberger à Mulhouse).

Elle propose diverses aides : accompagnement socioprofessionnel, recherche de logement, auto rénovation de logement, maîtrise de l’énergie, recherche d’emploi, cours de Conversation Française, Éducation Populaire…

I – Accompagnement social et insertion professionnelle du public en difficulté :

  • Soutien à la rédaction de lettres de motivation et de CV, mise en contact avec les entreprises d’insertion et les associations intermédiaires, pour aider les personnes non qualifiées à intégrer des chantiers d’insertion.

  • Soutien dans les différentes démarches administratives.

  • Recherche de solutions pour satisfaire des besoins de la vie courante.

La porte est ouverte aux heures de bureau. C’est en moyenne 6-8 personnes qui s’y rendent chaque jour, et autant qui se renseignent par téléphone.

2 – La Recherche de logements :

  • Gestion de logements ALT (Allocation Logement Temporaire) grâce à des partenaires : propriétaires privés, les offices HLM.

Les 20 logements permettent de commencer une nouvelle vie !

3 – L’auto-rénovation de logement :

  • Pérenniser les actions de prévention et de lutte contre et à travers l’exclusion en favorisant l’insertion sociale, l’autonomie et la citoyenneté. Ces actions permettent d’acquérir du mieux-être vis-à-vis de soi, de sa cellule familiale, de l’entourage et dans les relations avec les autres.


I – Diagnostic de l’Habitat

    • État du Logement : murs, sols, vérification du système électrique, de l’électroménager
    • État de l’Isolation du logement en vue de réduire les frais énergétiques et de tendre vers le label Bâtiment Basse Consommation BBC-Effinergie Rénovation3
    • Préparation des surfaces (rangement, protection des surfaces, ponçage, nettoyage…)

II – Chantier participatif vers la rénovation collective :

    • Mobilisation des bénéficiaires et constitution de groupes de travail.
    • Diagnostic des besoins en communs entre usagers, associations, propriétaires (matériel / matériaux).
    • Définition du cadre de travail (règles de sécurité de travail).
    • Déroulement de l’activité (différentes étapes de réfection des logements selon l’organigramme des tâches définies avec le groupe).
    • Formation théorique et pratique des usagers par le chef d’équipe.

Cela concerne des logements ATL ou appartements vides (respect de l’intimité, ce serait difficile, avec tous les risques que cela comporte, de travailler dans des logements occupés…), sur projets élaborés avec l’équipe associative et le (ou les) occupant (s) concerné (s), propriétaires, partenaires et entreprises, chargée de missions de l’association… L’objectif est de rénover 3 à 5 logements par an, en fonction du rythme des personnes participantes et du temps nécessaire pour chaque appartement. Cette action demande un investissement très conséquent et concentré des salariés et bénévoles.

3 logements ont été ainsi rénovés en 2009, 2 sont en cours de réalisation.

4 – La Maîtrise de l’énergie :

  • Ateliers d’apprentissage de la maîtrise de l’énergie : rencontres à thème pour permettre aux familles de mieux contrôler leurs dépenses énergétiques. Elles contribuent à faire bénéficier les familles d’un meilleur confort au moindre coût : confort, bien être et la maîtrise des factures énergétiques. Consommer peu et mieux en respecter l’environnement.

Débutés en 2009, les ateliers fonctionnent environ tous les 3 mois, en fonction des nouveaux arrivants. On y utilise des plaquettes simples et ludiques qui permettent de sensibiliser et de responsabiliser les usagers. Les thèmes abordés :

  • La maîtrise de l’eau

  • La maîtrise le chauffage

  • La maîtrise de l’électricité

  • Respect de l’environnement

En projet : ces ateliers seront bientôt développés dans le cadre du projet ECLOSE porté par l’INSEF4, qui consiste à rénover et à construire de l’habitat bioclimatique, avec des matériaux sains et de l’énergie renouvelable.

5 – Cours de Conversation Française

Le JID propose deux cours de conversation française par semaine. Ils se déroulent les Mardis et les Jeudis matin de 9h à 11h. 10 à 15 personnes en moyenne y participent, beaucoup de femmes de la quarantaine, mais également des hommes, des jeunes, des plus âgé(e)s…

En outre, un soutien plus approfondi est possible selon les besoins des apprenants.

6- Éducation Populaire :

  • Tisser des liens en participant à la création collective « La Couverture Vivante – une trame de vie pour demain à deux mains », marrainée par les mères de la place de mai. Un appel à toutes les femmes et tous les hommes, de toutes appartenances culturelles, isolées ou membres d’un groupe, pour faire exister cette couverture d’espoir en réalisant des carrés de tissu.


    • Ce carré de tissu est un autoportrait libre
      i
      l représente nos identités, nos vies, nos espoirs
      il peut être réalisé dans toutes les matières textiles (pas de plastique)

    • Ses dimensions sont de 25 cm sur 25 cm terminé.
      s
      i les matières employées sont fragiles, le carré doit être doublé
      l
      es carrés seront assemblés pour former la Couverture Vivante

    • La Couverture Vivante va voyager dans le monde,
      générer des rencontres, retisser l’espoir,
      inspirer des alternatives pour un monde plus juste

    • À chaque autoportrait, on peut associer une information, un savoir-faire, un projet, une histoire qui seront diffusés sur le site http://couverturevivante.org

55 carrés de tissus ont été réalisés par l’intermédiaire du JID.

.

Halima Sebbat

JID : Justice Immigration Droits

20 rue Paul Schutzenberger – 68200 Mulhouse

Tél : 03 89 43 96 57 – Fax : 03 89 33 97 86

Référente : Halima Sebbat

.

1 ACSÉ : agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances – www.lacse.fr – 01 40 02 77 01 ou 02

2FONJEP : Fonds de Coopération de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire – www.fonjep.asso.fr – 01 43 13 10 30

4 INSEF : http://insef-inter.fr – 03 89 51 23 60

.

publié le 21/04/2010


Leave a comment