dimanche, 28 of mai of 2017

Enercoop, l’énergie à contre courant

On peut être contre la libéralisation de l’énergie, contre la privatisation d’EDF, contre la suppression des tarifs réglementés… Mais comme le capitalisme ne nous laisse pas le choix, en attendant de le métamorphoser en Économie Distributive, on peut limiter les dérives aujourd’hui avec Enercoop, de forme privée mais d’intérêt public. Branchons-nous sur l’électricité coopérative et 100% verte.

.

La petite histoire

L’idée d’Enercoop est née en 2004 d’un double constat :

  • le réchauffement climatique et la pollution liée à l’exploitation aux ressources nucléaires et fossiles,

  • l’ouverture imminente du marché de l’électricité en France.

Face à cela, 22 acteurs du milieu de l’écologie, des énergies renouvelables et de l’économie sociale et solidaire (Biocoop, Greenpeace, la Nef …) se sont rassemblés pour imaginer ensemble un acteur énergétique qui leur ressemble. Avec pour mission de développer les énergies renouvelables et agir pour la maîtrise de la consommation.

Le fournisseur d’électricité verte

L’idée a pris la forme, dans un premier temps, d’un fournisseur d’électricité s’approvisionnant auprès de producteurs d’énergie photovoltaïque, éolienne, hydraulique et biogaz. Ces producteurs, particuliers et professionnels, injectent sur le réseau électrique l’équivalent des besoins des consommateurs Enercoop. Ce qui fait d’Enercoop le seul fournisseur à s’approvisionner directement et à 100% auprès de producteurs d’énergie renouvelable.

Au-delà de l’approvisionnement, Enercoop a fait le choix d’une structure éthique, celle de société coopérative d’intérêt collectif (SCIC).

Ce statut lui permet de rassembler producteurs, consommateurs, salariés et partenaires dans son sociétariat, fonctionnant sur le principe 1 personne = 1 voix.

Et les bénéfices sont obligatoirement réinvestis à hauteur d’au moins 60% dans des coopératives locales de production d’énergie renouvelable.

Les coopératives locales ?

Le principe de ces coopératives locales est de permettre à chacun de produire localement de l’énergie propre. Ainsi, le consommateur Enercoop, en investissant dans un moyen de production vert, devient également producteur de cette même coopérative.

Cette démarche est vertueuse à beaucoup d’égards : si je décide d’investir dans une éolienne près de mon domicile, j’ai un autre rapport à l’énergie, je m’approprie cette question qui se concrétise, ma consommation devient plus rationnelle.

Enercoop Ardennes existe depuis janvier 2009 sur ce modèle : la coopérative regroupe 100 sociétaires : particuliers et professionnels (agence locale de l’énergie, communes et communautés de communes…) et fournit aujourd’hui Enercoop en énergie photovoltaïque. D’autres projets, notamment éolien, sont en cours. Enercoop Ardennes réalise également des audits énergétiques dans le département, chez des particuliers et professionnels.

L’offre Enercoop

Enercoop dispose d’une seule offre 100 % renouvelable, à un prix plus élevé que les tarifs réglementés d’EDF (env. 0,14 € le kWh contre 0,11 € chez EDF). Ce prix repose sur la réalité de ses coûts d’approvisionnement et non sur des opportunités commerciales, dans une démarche de stabilité des prix et de viabilité du modèle à long terme.

Car qu’on le veuille ou non, les prix de l’électricité vont augmenter en France. – Pourquoi ?

Les tarifs réglementés sont condamnés à disparaître sous la pression de l’Union Européenne. Ces prix, fixés par l’État, sont parmi les plus bas d’Europe. En Europe, le tarif moyen est de 0,16 € le kWh, soit 0,05 € de plus par rapport à la France. Les tarifs réglementés exercent en France une pression à la baisse pour les autres fournisseurs. Leur disparition entraînera inéluctablement une hausse des prix.

Enercoop a pour référence son voisin belge, Ecopower, coopérative de fourniture d’électricité 100% verte. Dans un contexte de marché ouvert, le prix de son offre est moins élevé que celui de la plupart des autres offres du marché. Cela en raison de l’absence d’actionnaires à rémunérer et de frais de structure très faibles.

La transparence de l’offre Enercoop a été reconnue à travers le label Clair’Energie1, garantissant une démarche commerciale transparente et non agressive. Enercoop est le premier fournisseur labellisé (depuis mars 2008).

Aujourd’hui, particuliers, professionnels et collectivités rejoignent peu à peu la coopérative. Le cap des 5 000 consommateurs a permis à la coopérative d’atteindre en début d’année le point d’équilibre financier.

Zoom sur la commune Le Chefresne , située dans la Manche (50) :

Engagée depuis 2001 dans la pratique du développement soutenable et de l’économie sociale, Le Chefresne mène sur sa commune diverses actions concrètes, telles que le désherbage alternatif, la signature d’arrêtés municipaux contre les OGM ou des chantiers humanitaires au Togo. En mars 2010, elle a choisi Enercoop comme fournisseur d’électricité, pour un approvisionnement 100% renouvelable et coopératif. Le Maire, Jean-Claude Bossard, explique son choix pour Enercoop.

« C’est pour nous une simple démarche de cohérence et d’éthique. La commune avait pris position il y a 5 ans contre le projet EPR à Flamanville et sa dangereuse ligne très haute tension (THT). Dans le même temps, par cohérence, nous avons pris la décision d’aller vers une consommation électrique propre, sans danger pour nous et nos enfants.

A la fin de notre contrat avec EDF, nous avons publié un appel d’offres, auquel nous avons intégré une clause éthique et environnementale ; c’est naturellement Enercoop qui l’a remporté. L’église, la mairie, la salle des fêtes et l’éclairage public sont à présent fournis par Enercoop.1

Question prix, nous avons relevé le défi de ne pas dépenser plus pour notre électricité, en réalisant un diagnostic qui nous a permis de sérieuses économies.


Nous communiquons notre démarche aux habitants de la commune, que nous nous efforçons de sensibiliser aux notions de consom’action et d’éco-responsabilité. Car il est de notre devoir à nous, collectivités, de faire figure d’exemple et d’expliquer aux citoyens l’intérêt général de cette décision pour le mieux vivre, la santé, l’économie locale et l’emploi.


Un autre monde est possible, basé sur le respect des hommes et de notre environnement. Enercoop fait partie des solutions mises à notre portée pour le construire. »

Le défi d’Enercoop est à présent d’accompagner de nouveaux projets de coopératives locales en Rhône-Alpes, Bretagne, Nord-Pas-de-Calais et Languedoc-Roussillon. Il est aussi de convaincre de nouveaux consommateurs, de vous convaincre, pour donner ensemble forme à ces projets.

Pour souscrire à Enercoop

Il suffit de remplir un bulletin de souscription, disponible sur le site www.enercoop.fr ou en appelant le 0 811 093 0992 ou encore le 01 75 44 41 50.

Propriétaires et locataires peuvent souscrire, il suffit d’être consommateur d’électricité pour pouvoir basculer sa facture sur un nouveau fournisseur.

Le passage à Enercoop n’entraîne ni modification des installations, ni intervention sur le compteur. La résiliation avec le précédent fournisseur se fait automatiquement.

Vous n’avez pas à craindre de coupure : le réseau de distribution reste un monopole public, ERDF3 reste responsable de la continuité de votre approvisionnement en électricité. Votre numéro de dépannage est identique.

.

Stéphanie Lacomblez

Responsable communication

.

1 www.clairenergie.fr – 01 40 62 16 40

2 Prix d’un appel local depuis un poste fixe, NON inclus dans les forfaits illimités vers les fixes

3 Électricité Réseau Distribution France www.erdfdistribution.fr

.

publié le 21/04/2010


Leave a comment


Comments RSS TrackBack 5 comments